Votre panier est vide  Votre compte

cœur

être accomplie

Le cœur harmonise les liens entre toute chose. 
Accomplie signifie être complet, ne plus avoir besoin de se remplir en faisant une action comme se nourrir de savoir, pour satisfaire notre besoin de contrôler ou compenser nos manques.
L’amour n’est plus rechercher et attendue, puisque il émane de soi-même. Le cœur est abondance de sa propre énergie puisque libéré du fardeau de la volonté d’avoir, pour être.
Libre que de ne plus chercher à contrôler, juger, comparer, pour se protéger, nous sortons de la survie pour être dans la vie.  Puisqu’il n’y a plus de recherche ni d’attente, nous accueillons pleinement ce qui vient à nous dans toute son amplitude. Le lien avec notre environnement direct, devient harmonieux et présence.
Afin que cet accomplissement dure et pour éviter que notre ego ne reprenne le contrôle, la nécessité est d’être à l’écoute de ce que l’univers nous présente et de se donner à sa volonté.
D’être attentif à notre intuition par une écoute présente. L’univers nous offre alors l’occasion, d’être encore plus nous même, dans la croissance et l’amour. 
C’est aussi être conscient de participer à la croissance de l’humain, en partageant ses propres dons et talents, exprimé aux autres dans l’amour. 
Aujourd’hui si je peux le transmettre et définir cette expérience, c’est que je vis cet accomplissement.
Et qu'’il m’appartient juste de le partager pour faire grandir nos convives dans leurs propres complétudes. 

maîtriser ou contrôler

Lâcher prise c’est ne plus vouloir contrôler une situation, en gardant tout de même la maîtrise.

Celui qui gère ou maîtrise tient compte de faits, les utilises pour ou les amplifies pour mieux être utiliser, c'est une adaptation maline.

Les résultats sont vécu positivement puisque accepter.

Contrôler est la volonté de transformer, modifier ces mêmes faits, par tous les moyens et obtenir un résultat désiré par avance.

Là on ne cherche pas à accepter les faits, mais résister à eux.

Au bord de l'inconnu.

Emanescence de l'âme perdue par les pensées obscures, noircie au charbon égotiste.

Savoir relire le présent par les fluides incorporels de nos sens, ici, maintenant….

Savoir de ne rien savoir, pas même qui l’on est, se perdre pour mieux retrouver ce que l'on ne peut nommer.

« Danger ! », crie la pensée se raccrochant à son petit vécu et persuadé de la réalité de son illusion.

Lutter, toujours lutter, résister encore et encore, épuisant l'énergie du cœur, fatigué de ces répétitions.

Des mots qui se lassent de reprendre le flambeau à peine l'esprit assoupi.

Puis la conscience voit, révélant au cerveau son incroyable microcosme limité, baigné dans l'univers.

Au bord du vide où le chemin se termine, plus de trace, de limite et de bordure, juste l'infini.....

Le cœur s'ouvre pour humer le parfum de l'amour, tel l'air enveloppant la planète d'un manteau bienveillant.

Que les forces invisibles soient louées d’embaumer les êtres d'effluves équanimes même lorsqu'ils ferment leurs écluses.......

Lire la suite

Ecouter

qu'est ce que tu écoutes ?

Soi tu écoute tes peur soi tu écoute ton cœur

Écoute tes peur et ne fait rein au risque de.

Écoute ton cœur et l’infinie créativité s’ouvre devant toi

×